CHIRURGIE 4

Jean-Pierre Gardella, Philippe Rajzbaum

Extraction - Implantation - Aménagement des tissus mous. Pourquoi sur-corriger ?

Jean-Pierre Gardella, Philippe Rajzbaum

Cas clinique :
Agénésie de l'incisive latérale supérieure droite.

agénésie incisive latérale

Situation clinique pré-opératoire : On peut noter la présence d'une concavité en vestibulaire. Le biotype gingival n'est pas favorable.


couronne sur implant

Après quelques mois d'ostéointégration : dent provisoire

ETAPES DU TRAITEMENT :

previous image next image


Fig 1, 1a., 1.b, 1.C) Mise en place de l'implant: Le volume osseux autorise la mise en place d'un implant de petit diamètre (Nobel Active NP 3.5).

Fig 2) Augmentation latérale avec du BioOss

Fig 3, 3a, 3b ) Une fois l'implant mis en place, une augmentation latérale est réalisée par apposition de BioOss sur les tables osseuses vestibulaires et palatines.
Cette greffe osseuse va permettre d'augmenter l'épaisseur osseuse en vestibulaire de l'implant, et de modifier favorablement le biotype gingival. On peut noter sur la photo avec les sutures, l'augmentation du volume de la crête.

Fig 4) Réalisation de la couronne sur implant:
Après quelques mois d'ostéointégration, la dent provisoire permet la mise en forme du berceau gingival. On peut noter le bombé vestibulaire restauré de la crête et l'amélioration du biotype gingival.

Fig 5) Radiographie








TAGS
Jean-Pierre Gardella
Philippe Rajzbaum
agénésie de l'incisive latérale supérieure , 
implant dentaire petit diamètre , 
augmentation latérale BioOss , 
augmentation latérale par apposition , 
greffe osseuse , 
modification du biotype gingival
augmentation volume crête osseuse , 
couronne sur implant , 
ostéointégration , 
dent provisoire  


JOURNEE DU 29 SEPT. 2012
cas cliniquesIndex des cas cliniques
programmeProgramme de la journée
programmeConférenciers, intervenants
inscriptionS'inscrire. Formulaire en ligne
inscriptionBulletin d'inscription. PDF
inscriptionPlan


MENU GENERAL
Accueil eidparis.com
Rechercher
Glossaire